La première étape de notre périple, un départ d'Alberville pour rejoindre le camping du hameau "Les combes" sur la commune de Seythenex. L'objectif de notre journée est d'éviter les orages qui sévissent :'( Plutôt que de gravie la Belle Etoile comme prévu, nous décidons de la contourner par le Collet de Tamié pour rester à l'abri de la forêt sur les flancs de la montagne. Un peu décevant pour une première étape mais elle nous a au moins permis une bonne mise en jambe ^^ (La pluie qui nous a suivie tout le parcours y est pour beaucoup dans le manque d'intérêt de cette étape...)


Distance estimée : 18 km
Dénivelé cumulé montant : 927 m
Dénivelé cumulé descendant : 394 m
Temps estimé : 6h30
Numéro carte IGN : 3432ET

Randonnée effectuée le :2 Août 2007


Etape 1 - Etape 2 - Etape 3 - Etape 4

Itinéraire




Plan de coupe




Détail de la randonnée


Le départ...


Levés dans la grisaille, cette première randonnée s'annonce humide... A peine le temps de se préparer que la première saucée nous arrose gentillement !! Pas question de prendre les cols aujoud'hui, l'orage est menaçant, nous décidons donc de rester à couvert, de toute façon la première partie de la route devait se faire sur le bitume, se n'est pas si facile de sortir d'Alberville ^^ On sort donc du camping, premier pont à doite et on file direction le Pallud. On ne quittera pas cette route avant les Héris en rencontrant sur notre pssage : Chacroix, les Granges, Chevronnet (faire attention au grand carrefour, il faut suivre la D104 et non la D63 qui remonte vers le village ), le creuset et enfin les Héris dessous. Juste après la chapelle un gros chemin vous conduis jusqu'aux Héris.

Sous la pluie...


Nous allons enfin pouvoir prendre du chemin, marre du bitume ^^ Traverser le village et rattraper le chemin balisé qui monte travers bois. Nous regrettons vite la route tellement la montée est rude, heureusement que les jambes ont eues le temps de se chauffer!!! Quelques minutes plus tard nous croisons le chemin qui ramne aux Grangettes, nous décidons de la laisser sur notre gauche et de continuer la montée (sauf pour ceux qui ont envie de monter pour rien, je ne vous conseil pas de faire le même choix :p). La montée est sévère, sur un lit de feuilles assez glissant, je bénie mes bâtons plus qu'utiles en la circonstance. Nouveau croisement, à droite le Cruet Leu et le col de l'Apette, à gauche les Grangettes par le pré Collat et le Collet de Tamié, se que nous suivrons car le ciel ne se dégage toujours pas :'( Le chemin continu à travers bois et nous y croisons plusieurs ruines. Un petit passage technique au milieu équipé de ain courante et la montée est quasiement finie, on redescend doucement vers le Collet de Tamié.

Sous l'orage...


La pluie puis l'orage nous attends après le col, après être sortie du sentier botanique nous empruntons le route quelques mètres et trouvons un chemin balisé sur la droite (après le carrefour qui mène à la Ramaz) qui cope à travers bois pour rejoindre la départementale. Nous restons dans ces bois un bon moment car l'orage donne de plus belle, on attends un accalmie avant de s'aventurer en terrain découvert... La dernire partie de cette randonnée est au moins aussi interressante que la première partie : du bitume et encore du bitume, sous une pluie souvent soutenue... On suit la D12 jusqu'à la patte d'oie où nous nous engageons sur la route de droite qui conduit aux Combes, la pluie c'est enfin arrêtée. On traverse les Prières (il y a une fontaine sur la gauche pour les assoiffés) etnous arrivons enfin aux Combes, notre premier camp, un camping bien sympa qui a e la bonne idée de prévoir un espace de table couvert sous un énorme préau, on va pouvoir manger au sec !!!! D'ailleurs de charmants holandais, ayant eu pitié de notre mine mouillée et de nos soupes hyophilisées, nous offre leur surplus de pizza qui sont les bienvenues, on s'en est mis plein la panse :)



Participants


Guillaume, Yannig, Sonia et Denis.